Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

grue titan

  • La grue Titan jaune !

    gruejaune.jpg
    Photo : Arnaud Gautelier

    Je vous avais parlé de la grue Titan grise, voici la jaune. J’ai pris la photo de très loin, c’est une grue immense remplie d’histoire. Les grues grise et jaune sont sur l'île de Nantes, un endroit idéal pour faire du roller, vélo, trottinette, fauteuil roulant…

    Wikipédia va encore m’aider, la grue Titan jaune :
    La grue jaune a été construite en 1954 pour le compte des anciens chantiers navals Dubigeon, dont elle occupe encore le site. Elle porte des éléments préfabriqués pour la construction de bateaux jusqu'en 1987, date de la fermeture des chantiers. La mairie la rachète deux ans plus tard, souhaitant conserver un élément important du patrimoine industriel de la ville.
    Elle affiche un poids de 400 tonnes, une hauteur de 43 mètres et une puissance de levage de 80 tonnes. Elle subit une rénovation de douze semaines en 2006, la seconde en onze ans, comprenant une sécurisation, un allègement des contrepoids et 1,8 tonne de peinture.
    Comptant parmi les éléments-phares du réaménagement de l'île de Nantes, elle constitue le point de destination du circuit de promenade de l'éléphant des machines de l'île.

    0 commentaire
  • Nantes, capitale mondiales des grues !

    Elles sont partout ! Des grosses, des petites… de toutes les couleurs !
    Je n’ai jamais vu autant de grues pour une seule ville. Nantes est perpétuellement en travaux…

    Mais il y a deux grues qui sont « belles », des grues historiques et très impressionnantes ! Les grues Titan.

    Il y a en une jaune et une grise, voici la grise :

    titan1.jpg

    titan2.jpg
    Photos : Arnaud Gautelier et Sandy

    Je ne connais pas très bien l’histoire de ces grues, je vous donne donc la source Wikipédia :
    La grue grise :
    Acquise par le Port Autonome de Nantes-Saint-Nazaire en 1969, la grue grise, d'une puissance de 60 tonnes, située sur le quai Wilson, à l'extrémité ouest de l'île de Nantes, sert principalement aux opérations de déchargement de coils pour le compte de la société Pum Chaillous (groupe Arcelor) jusqu'en 2003. Après cette date, elle est désaffectée dans le cadre du redéploiement des activités de manutention portuaire sur les autres terminaux nantais de Cheviré et Roche Maurice.
    Destinée initialement à être ferraillée, la grue grise est rachetée par la Ville de Nantes au port autonome en avril 2005 pour l'euro symbolique, elle est classée monument historique le mois suivant. Elle subit des travaux de rénovation entre septembre 2006 et février 2007 : sécurisation, allègement du contrepoids et peinture argentée.
    Elle fait aujourd'hui office de « figure de proue » de l'île de Nantes, en cours de réhabilitation par l'équipe d'Alexandre Chemetoff, à proximité immédiate du hangar à bananes et des Anneaux de Buren.


    Les livres indispensables pour découvrir Nantes :

    1 commentaire